Publié le Jeudi 16 Février 2017 à

Régions > Brabant wallon > Actualité

Décision reportée pour la rénovation des piscines du Blocry

Rédaction en ligne

L’avenir des piscines du Blocry est discuté en ce moment. Une décision devait d’ailleurs tomber ce jeudi, mais elle est finalement reportée d’une semaine.

Copropriétaires des piscines du Blocry construites il y a près de 30 ans à Louvain-la-Neuve, l’Université catholique de Louvain (UCL), la ville d’Ottignies et la Fédération Wallonie-Bruxelles devaient décider, jeudi en conseil d’administration du complexe sportif de Blocry, des modalités de rénovation des bassins. Trois options étaient sur la table et tant la ville d’Ottignies que l’UCL ont marqué une préférence pour la construction, en dehors du site actuel, d’une piscine olympique. Mais la décision a été reportée à une semaine, la Fédération Wallonie-Bruxelles n’ayant pas prévu un budget suffisant.

Les trois options possibles sont, outre la construction d’une nouvelle piscine de 50 mètres en bordure du boulevard de Lauzelle, la construction de cette même piscine olympique mais sur le site actuel, ou une «simple» rénovation des bassins. La première formule, qui a la préférence de l’UCL et de la Ville, offre l’avantage de ne pas fermer la piscine actuelle durant les travaux et de résoudre à terme un problème de mobilité dans le quartier du Blocry.

Le financement devant être réparti à part égale entre les trois copropriétaires et déduction faite des subsides espérés, les trois formules ont été respectivement évaluées à ce stade, pour chacun des trois partenaires, à 3,3 millions, 3,1 millions et 2,4 millions d’euros. Jeudi, la Fédération Wallonie-Bruxelles n’avait cependant prévu que 2,3 millions d’euros, montant insuffisant quelle que soit l’option retenue.

La décision a été reportée, un nouveau conseil d’administration se réunira le 23 février.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent