Publié le Vendredi 17 Février 2017 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Stade National: la N-VA maintient son plaidoyer pour l'abandon du projet sur le parking C

Belga

Le chef de file de la N-VA au parlement bruxellois et au conseil communal de la Ville de Bruxelles, Johan Van den Driessche a estimé vendredi qu’avec ce qu’il considère comme un retrait du RSC Anderlecht du projet de stade national et de celui, selon lui, déjà acquis de l’Union Belge de Football, les deux principales raisons de construire la nouvelle enceinte ont disparu.


Johan Van den Driessche

Photo News/Didier Lebrun

Johan Van den Driessche

À ses yeux, le moment est venu de repartir de zéro, et de réfléchir à ce qu’on veut faire du Parking C. « En outre, les pionniers politiques de l’Eurostadium doivent montrer le courage de s’atteler de toute urgence au plan B, c’est-à-dire la rénovation du Stade Roi Baudouin en un temple du sport moderne et contemporain », a commenté Johan Van den Driessche vendredi en fin de journée.

« Vu le niveau de l’investissement pour le contribuable – environ 400 millions d’euros, j’ai du mal à m’imaginer qu’il y ait une grande motivation pour essayer de terminer le stade dans les temps pour quatre matches du Championnat d’Europe 2020. Le spectre de l’infrastructure olympique vide pointe à l’horizon », a-t-il ajouté.

« J’espère que les pionniers du projet comme Alain Courtois (MR) et Guy Vanhengel (Open VLD) auront le courage de s’atteler de toute urgence au plan B, c’est-à-dire la rénovation du Stade Roi Baudouin en un temple du sport moderne et contemporain », a une nouvelle fois dit l’élu N-VA.

Pour lui, une rénovation est bien moins complexe et moins coûteuse pour le contribuable que la construction de l’Eurostadium.

Depuis plusieurs mois, l’élu N-VA et le ministre bruxellois des Finances s’affrontent au sujet de l’hypothèse d’une rénovation du Stade Roi Baudouin. Selon le ministre libéral flamand, une telle option n’est réaliste, ni techniquement, ni financièrement, le secteur privé n’étant pas prêt à investir dans une telle opération qui nécessiterait une démolition et une reconstruction complète. Le ministre a demandé à plusieurs reprises à l’élu N-VA de démontrer le contraire.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent