Publié le Mardi 21 Février 2017 à

Régions > Brabant wallon > Actualité

Elric Pronce (21 ans) est le jeune homme qui a perdu la vie sous le train à Louvain

L.P.

Le jeune homme qui a perdu la vie dans l’accident de train survenu samedi à Louvain, s’appelle Elric Pronce. Cet infographiste de 21 ans se trouvait dans la première voiture de la liaison entre Louvain et La Panne, lorsque celle-ci a quitté les voies à 13h13 précises, s’est retournée à 180 degrés et s’est couchée sur le flanc.

DR

Elric Pronce venait de trouver un emploi, il y a deux mois, au sein de la société 3 Little Pix studios » de Genval comme animateur 3D. Il avait auparavant travaillé chez « Mikros Image » à Liège.

Musicien, le jeune homme était un passionné d’animation et avait fait ses études à la Haute École Albert Jacquard de Namur, en infographie. Il était originaire de Pécrot, petit village de la commune de Grez-Doiceau dans le Brabant wallon, là même où une collision ferroviaire avait fait 8 morts et 12 blessés en 2001.

Lundi soir, la première voiture a été évacuée du site de l’accident, via un convoi exceptionnel, qui devait l’emmener vers un atelier de la SNCB à Muizen. La grue qui a procédé au relevage sera quant à elle démontée mardi.

Les deux autres voitures qui se trouvent sur les rails vont également être dégagées et seront d’abord emmenées vers un faisceau de voies à Louvain. Ensuite, elles seront également envoyées à Muizen.

Une troisième voie a pu être dégagée lundi dans la journée, renforçant encore le nombre de trains pouvant circuler autour de Louvain. Il y en a à présent trois, contre quatre en temps normal. Quant aux enquêtes en cours, rien n’a filtré sur les causes envisagées pour expliquer l’accident.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent