Publié le Jeudi 23 Février 2017 à

Sports > Hockey > International

Red Lions: John-John Dohmen est le premier Belge sacré meilleur joueur mondial

Belga

John-John Dohmen a été élu meilleur joueur mondial de hockey pour l’année 2016, lors de la cérémonie des Hockey Star Awards 2016, jeudi à Chandigarh, en Inde.

Photo News/Jan De Meuleneir

Le capitaine des Red Lions est le premier Belge à décrocher le plus prestigieux des titres individuels en hockey. En outre, Laurine Delforge, meilleure arbitre internationale, et Arthur Van Doren, meilleur espoir, ont complété le succès du hockey belge, marqué en 2016 par une médaille d’argent pour son équipe masculine aux derniers JO de Rio.

John-John Dohmen, 29 ans, avait déjà été nominé à deux reprises – en 2013 et 2015 – à ce référendum, mais sans succès. Préféré aux Argentins Gonzalo Peillat et Pedro Ibarra, ainsi qu’aux Allemands Moritz Fürste et Tobias Hauke, le joueur du Waterloo Ducks succède au palmarès au Néerlandais Robert van der Horst, élu en 2015.

« Woaw ! C’est incroyable, c’est une grande surprise », a déclaré Dohmen. « C’est un honneur que je veux partager avec mes équipiers. À mes yeux, ils le méritent tout autant que moi. C’est un privilège de jouer à leurs côtés. »

Un honneur partagé par Arthur Van Doren (22 ans), sacré ’Rising Star of the Year’, le meilleur joueur de moins de 23 ans. L’Anversois a devancé le Néerlandais Jorrit Croon, l’Indien Harmanpreet Singh et les Allemands Christopher Rühr et Timm Herzbruch (All). Considéré comme un génie en défense centrale, par la qualité de ses passes et sa qualité à conserver la balle, Van Doren succède à l’Allemand Rühr. Comme Dohmen, il avait déjà été nominé à deux reprises pour ce titre devenant le premier joueur belge à obtenir cette récompense.

Enfin, cerise sur le gâteau, Laurine Delforge est repartie avec le titre de FIH Umpire of the Year, également une première pour le hockey belge. Pour ses premiers Jeux à Rio, la Bruxelloise de 25 ans, a eu l’honneur de siffler la finale olympique, étonnant tous les observateurs par son calme et la qualité de ses interventions.

Seuls Vincent Vanasch et le coach des Red Lions Shane McLeod sont passés à côté des honneurs. Le titre de meilleur gardien de but de l’année est en effet revenu à l’Irlandais David Harte, déjà élu en 2015, et celui de meilleur coach au Britannique Danny Kerry.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent