Publié le Jeudi 2 Mars 2017 à

Sports > Athlétisme > Euro et Mondiaux

Euro d'athlétisme en salle: Nafissatou Thiam "vise avant tout des records", pas des médailles

Belga

Nafissatou Thiam sera la première Belge en action, vendredi, lors de l’Euro d’athlétisme en salle, à Belgrade. Le 60m haies, première épreuve du pentathlon, est programmé à 9h30, à la Kombank Arena.

Photo News/Philippe Crochet

Peu avant 19h, au terme du 800m de clôture, on saura si la championne olympique de l’heptathlon aura tenu son rôle de favorite. La Namuroise, vice-championne d’Europe en 2015 à Prague, était détendue à la veille de la compétition. « Ce n’est jamais évident de préparer une compétition en hiver, mais je suis contente de ma forme », a-t-elle expliqué.

Thiam, 22 ans, se rend compte que son nouveau statut amène des attentes plus élevées, mais elle reste calme. « Je vais faire ce que je fais toujours, c’est-à-dire essayer d’améliorer mes records personnels. Je ne sais pas qui sera ma principale adversaire ni quelle est ma place au ranking, je ne vérifie jamais cela. Je ne vais donc pas parler du classement. Je sais que beaucoup de monde s’attend à ce que je décroche l’or, mais, encore une fois, je ne me fixe pas sur une place ou sur un total de points. J’agis ainsi pour chaque compétition. C’était pareil à Rio. Je vise avant tout des records. C’est un état d’esprit que je ne veux pas changer, même si à présent les gens attendent plus de moi. »

Par manque de lieux indoor adaptés, il n’est pas facile pour Thiam de se préparer en vue des compétitions hivernales. « Comme je n’ai pas vraiment de salle adéquate, je dois souvent m’entraîner dehors. Mais s’il fait froid ou qu’il neige, tu ne peux pas le faire. L’hiver n’est donc jamais un objectif en soi, car je ne peux jamais me préparer complètement. »

Les Mondiaux outdoor, organisés du 4 au 13 août à Londres, constituent l’événement principal de la saison. « L’été est le rendez-vous le plus important », confirme Thiam. « Comme je l’ai déjà dit, il est difficile de se préparer pour les compétitions hivernales car tu peux seulement t’entraîner sur la technique. L’objectif principal, ce sont les Mondiaux, cela va de soi. »

Après son or à Rio, Thiam est l’une des vedettes de cet Euro indoor. « Le titre olympique était une surprise totale. Mais je n’ai pas changé ma manière de travailler. Je suis peut-être une favorite, mais je commence toujours une compétition avec comme premier objectif d’améliorer mes records personnels. Mon objectif principal est de continuer à progresser et à devenir meilleure. »

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent