Publié le Vendredi 17 Mars 2017 à

Régions > Verviers > Sports

Motocross: le Malmédien Julien Lieber arrive en tant co-leader en Argentine

Rédaction en ligne

Après le mauvais souvenir laissé par les pluies et la boue qui avaient décapité les secondes manches MXGP et MX2 du GP d’Indonésie, l’élite mondiale a mis le cap sur l’Amérique du Sud où les attend la troisième épreuve du Mondial de motocross.


Le Malmédien Julien Lieber.

Cl.D.

Le Malmédien Julien Lieber.

C’est le circuit de Neuquen, tracé dans le cadre magique de la Cordillère des Andes, qui accueillera Antonio Cairoli en leader de championnat MXGP. Le Sicilien est motivé dans ce championnat 2017 où il vise un double objectif celui d’ajoute un neuvième titre mondial à son palmarès et , dans la foulée, convaincre KTM qu’il reste bien le leader du team officiel de la marque autrichienne, n’en déplaise à Jeffrey Herlings qui l’a rejoint en MXGP cette année.

Pour sa part, Clément Desalle reste à l’affût d’un résultat à la hauteur d’un talent mis en veilleuse par des blessures à répétition ces dernières saisons. Sa 2e place actuelle tente de prouver son ambition puisqu’il précède le champion du monde 2016, l’Estonien Tim Gajser, et le Français Romain Fèbvre, ex-champion du monde 2015. Celui-ci est plutôt mal engagé dans ce début de championnat 2017 où il n’occupe que la 9e place.

En MX2, nos compatriotes n’avaient plus droit aux premiers rangs depuis 2012 lorsque Jérémy Van Horebeek termina le championnat en 3e position. Aujourd’hui, la MX2 ne comporte plus que deux excellents pilotes belges, Julien Lieber et Brent Van Doninck, parmi plus la grosse trentaine de concurrents admise au départ des GP. Ils ont réalisé un excellent début de saison. Le Malmédien Lieber est d’ailleurs co-leader du championnat avec le Français Benoît Paturel.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent