Publié le Jeudi 4 Mai 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Le cinéma policier dans tous ses états à Liège, du 4 au 7 mai, pour la 11e édition de son festival

Au Festival International du Film Policier de Liège, Pierre Germay.

C’est ce jeudi 4 mai que s’ouvre le Festival International du Film Policier de Liège, onzième du nom, au cinéma Palace, rue Pont d’Avroy, à Liège.


Jean-Pierre Mocky

Reporters

Jean-Pierre Mocky

Huit films seront proposés en compétition à un jury présidé, cette année, par l’inusable réalisateur Jean-Pierre Mocky. Sorte d’électron libre du cinéma français, Jean-Pierre Mocky compte à son actif une bonne vingtaine de films policiers. Citons, pêle-mêle, « Le témoin », « Un linceul n’a pas de poches », « A mort l’arbitre », « Le pactole », etc. Il était donc tout désigné pour diriger le jury d’un tel Festival consacré au film policier.

Accidenté, une jambe dans le plâtre, Jean-Pierre Mocky n’aura toutefois pas pu rester plus de vingt-quatre heures en Cité Ardente. Une prochaine fois, certainement, le reverra-t-on à Liège, en pleine forme.

Le jury visionnera donc les huit films sélectionnés en compétition sans président. Parmi les jurés, citons la comédienne québécoise Gabrielle Lazure (« Le prix du danger », « La Crime », « Souvenirs, souvenirs »), l’acteur français Grégory Gatignol (le roux rebelle qui incendie le pensionnat dans « Les choristes ») ou l’actrice Véronique Jannot révélée au cinéma dans « Le jeune Fabre » ou « Le toubib » de Pierre Granier-Deferre, avant d’être une des stars les plus en vue du petit écran en devenant la Virginie du feuilleton « Paul et Virginie » et en battant les taux d’audience avec « Pause-café » puis le téléfilm « Madame le Consul ».

Dans les coulisses du Festival, Véronique Jannot croisera certainement avec plaisir, ce vendredi soir, celui avec qui elle a partagé l’affiche dans « le toubib » en 1979 et à qui le Festival a décidé de rendre hommage pour l’ensemble de sa carrière : Alain Delon, en personne. Voilà qui promet une belle bousculade à l’entrée du cinéma du centre ville à Liège.

Place à présent au cinéma avec les huit films de la compétition et tous ceux des autres sélections (panorama, documentaires, avant-premières, courts-métrages…). Place aussi aux autres activités comme les séances pédagogiques, la reconstitution d’un grand procès, une exposition énigmatique autour du Polar dans la bande dessinée belge, un casting pour jeunes comédiens offrant aux plus talentueux trois années aux célèbres cours Florent, à Paris, la remise de « la Plume de Cristal » au meilleur roman noir édité dans l’année précédente ou encore la rencontre avec un professionnel du story-board, un métier peu connu du cinéma.

Plus de renseignements pratiques sur le site officiel du Festival, www.fifpl.be

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent