Publié le Mercredi 17 Mai 2017 à

Régions > Verviers > Actualité

Roland Jost de retour chez lui sous bracelet électronique

Rédaction en ligne

Ce mercredi, le groupe Jost nous a appris que le juge d’instruction permettait à Roland Jost et à son secrétaire général de regagner leur domicile sous bracelet électronique. Le groupe est notamment suspecté de pratiquer du dumping social.


Roland Jost

Arch. SP

Roland Jost

Jost Group a appris avec grande satisfaction et soulagement la décision du juge d’instruction de permettre à Roland Jost ainsi qu’au secrétaire général de l’entreprise de pouvoir regagner leur domicile, sous conditions et sous surveillance électronique, et d’ainsi pouvoir préparer sereinement leur défense face aux accusations dont ils font l’objet.

Cette décision intervient après celle de la Chambre du Conseil de vendredi dernier qui avait permis à deux autres dirigeants du Groupe de regagner leur domicile. Le Groupe réfute une fois de plus avec force toutes les accusations qui lui sont portées et confirme son entière collaboration avec les autorités compétentes dans cette enquête.

Pour Eric Demonty, qui a été désigné Administrateur délégué du Groupe ce lundi, « L’entreprise toute entière est extrêmement heureuse d’apprendre cette décision du juge d’instruction. C’est un soulagement pour nous tous. » Et d’ajouter : « Nous avons confiance dans l’issue de cette enquête. Nous souhaitons à Roland et aux autres dirigeants concernés de pouvoir se reposer après cet épisode sans aucun doute très éprouvant. ».

Bien entendu, Eric Demonty continuera à exercer pleinement ses fonctions d’Administrateur délégué pour une période indéterminée. Roland Jost reprendra sa place en fonction du développement de l’instruction.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent