Publié le Mardi 23 Mai 2017 à

Sports > Omnisports

Kilian Jornet a réussi son ascension de l'Everest mais a mis fin à sa tentative de record de vitesse (vidéo)

Ev

L’Espagnol Kilian Jornet a réussi à atteindre dans la nuit de dimanche à lundi le sommet du Mont Everest (8848), sans l’aide de cordes fixes ou de bouteilles d’oxygène. Redescendu au camp de base situé à 6500 m, il a mis fin à sa tentative de record de vitesse en raison de maux d’estomac.

L’Espagnol, l’un des meilleurs ultra-traileurs de la planète, adepte de l’alpinisme « léger et rapide », était parti samedi de l’ancien monastère Rombuk (5100 m) pour une ascension du plus haut sommet du monde via la voie nord.

26 heures plus tard, il était confirmé au sommet.

38 heures après le début de la tentative, il était au camp de base avancé, où il a confirmé qu’il s’arrêtait là et qu’il ne rentrait pas de suite sur le Monastère, ce qui était nécessaire pour valider son chrono, éventuellement record.

«Jusqu’à 7700 mètres, j’allais bien et j’étais en concordance avec mon planning », a-t-il expliqué sur place. « Mais j’ai commencé à souffrir de l’estomac. J’ai progressé lentement et je devais m’arrêter très fréquemment pour récupérer. Malgré cela, j’ai atteint le sommet vers minuit » .

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent