Publié le Lundi 29 Mai 2017 à

Régions > Bruxelles > Sports

Tous les résultats des 20 km de Bruxelles: une 38e édition sous un soleil de plomb (photos et vidéos)

Vincent Miller

Des dizaines de milliers de coureurs ont arpenté le bitume de la capitale ce dimanche lors de la célèbre course des 20 kilomètres de Bruxelles. Sous le soleil et la chaleur, c’est une Belge qui s’est imposée du côté féminin lors de cette trente-huitième édition. Et pour assurer la sécurité des participants, des mesures particulières de précautions ont été prises par l’organisation.


Les organisateurs avaient prévu de quoi rafraîchir les coureurs.

Belga/Bastenier

Les organisateurs avaient prévu de quoi rafraîchir les coureurs.

C’est à 10h précise que les 40.000 coureurs se sont élancés du pied des arcades du Parc du Cinquantenaire après le coup de feu de départ tiré en présence du Premier Ministre, Charles Michel. Vingt kilomètres et 1h00 : 37 plus tard, le Kenyan David Maru était déjà retour et remportait la course.

Découvrez tous les résultats des 20 km de Bruxelles 2017 via ce lien.

Du côté féminin, c’est la belge Sophie Hardy qui s’imposait en 1h13 : 42. À la descente du podium, cette dernière n’en revenait toujours pas.

«  C’est exceptionnel  », s’exclamait-elle quelques instants après avoir reçu son trophée des mains du prince Lorenz, le mari de la princesse Astrid.

«  C’est un rêve que j’avais et qui s’est réalisé. Mon but, au départ, n’était pas spécialement de courir pour une place. Je voulais avant tout terminer la course car j’avais fait un malaise l’année dernière et j’avais dû abandonner. Je ne m’y attendais pas et j’ai encore du mal à réaliser que c’est moi qui ai gagné !  »

(belga)

Si les premiers ne restaient sur la route qu’un peu plus d’une heure, des milliers d’autres participants y passaient par contre beaucoup plus de temps. Et au plus les heures passaient, au plus la chaleur se faisait insistante. Énormément de coureurs étaient encore en course sur l’heure de midi, au moment le plus chaud de la journée. Afin d’éviter le plus d’accidents possibles, l’organisation avait été adaptée ces derniers jours.

Des brumisateurs sur le parcours

«  Nous savions depuis quelque temps qu’il allait faire très chaud  », explique Carine Verstraeten, la co-fondatrice de la course.

«  Heureusement, il ne faisait pas aussi étouffant que la veille (samedi). Mais nous tenions de très près la météo à l’œil. Durant la semaine, nous avons décidé de renforcer les postes de ravitaillement en eau. Nous avons également installé des fontaines qui fonctionnent comme des brumisateurs afin de rafraîchir les coureurs. Nous n’avons pas arrêté une seconde ces derniers jours afin d’assurer la sécurité des 40.000 participants. »

Cette initiative était appréciée des coureurs. Mais ceux-ci avaient également pris leurs précautions eux-mêmes, à l’image de Louis-Philippe Mustein.

«  L’année dernière, j’avais fait un malaise  », expliquait-il à l’issue de la course. «  Cette année, j’ai décidé de bien suivre les consignes qui étaient indiquées sur le site internet des 20 km. Et j’ai lu beaucoup d’articles pour savoir comment se préparer. Et puis, il y a eu beaucoup de prévention dans les médias. Peut-être même trop car, au final, je n’ai pas eu de mal à terminer la course. J’avais pris un ‘camel bag’ (sac à dos à hydratation) avec moi mais je n’ai même pas dû l’utiliser…  »

(photos   : belga)

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent