Publié le Jeudi 1 Juin 2017 à

Régions > Centre > Sports

Fête du Foot - Carmé et Cris Di Natale: on va s'expliquer ferme (vidéo)

Emmanuel Demolder

Ce samedi, Carmelo et Cristof Di Natale ne seront plus frères. Retenus sur des lieux différents, les deux frères, supporter de la Juve pour le premier, et du Real pour le second, se chambreront à distance, dans l’attente du résultat d’un match qu’ils referont devant un bon verre les jours suivants. À l’heure des pronos, ils s’accordent, de bonne grâce pour Cris, pour affirmer que ce serait bien l’année de la Juve.

Nous avons préfacé la finale en leur compagnie, dans l’antre manageois de Carmelo.

Messieurs, comment sentez-vous ce match ?

Carmé : Cela s’annonce équilibré mais je vois la Juventus émerger. Autour de moi, j’entends dire que c’est l’année ou jamais pour elle, et je le pense aussi mais si je ne veux pas le crier sur tous les toits… La Juve est solide, bien charpentée, c’est fort partout. Et puis c’est aussi le match ou jamais pour Higuain. En marquant la partie de son empreinte, il peut se défaire définitivement de son étiquette de napolitain.

Cris : je suis habité par des sentiments mitigés. Je crois aussi dans les chances de la Juve qui preste sa 2 e  finale en trois ans, qui n’a pas de points faibles, et qui tactiquement donne des leçons au superlatif à tout le monde. Regardez le Barça… Je suis aussi admiratif de ses anciens, Chiellini et Buffon notamment. Ils mériteraient de gagner la Coupe. En même temps, je constate que Zidane a atteint ses objectifs en ramenant la Liga à Madrid. Je vais peut-être vous étonner mais pour grandir, « Zizou » ne doit pas gagner la Champions League cette année…

Le reportage complet sur notre édition digitale www.lanouvellegazette.be et dans nos éditions papier de ce vendredi

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent