Publié le Vendredi 9 Juin 2017 à

Régions > Brabant wallon > Actualité

La deuxième édition du «week-end historique» se déroulera ces samedi et dimanche, avec plus de 550 figurants prévus sur le champ de bataille de Waterloo

Rédaction en ligne

La deuxième édition du week-end historique se déroulera ces samedi et dimanche.

Photo News

Après le bicentenaire de la bataille de Waterloo en 2015, les acteurs du champ de bataille ont élaboré un concept de « week-end historique » qui en sera à sa deuxième édition, les 17 et 18 juin 2017. Chaque attraction du champ de bataille (www.waterloo1815.be) proposera des activités adaptées à un public le plus large possible. Un bivouac français sur le site du Dernier QG de Napoléon à Vieux-Genappe accueillera 300 figurants et 30 chevaux. Le bivouac allié, à la ferme d’Hougoumont, devrait abriter 250 soldats. Une reconstitution de bataille aura lieu le dimanche à partir de 10h30.

Cette reconstitution, qui est toujours un des moments forts des animations organisées pour évoquer la bataille de juin 1815, permettra aux spectateurs de vivre l’attaque de la ferme d’Hougoumont. Environ 600 figurants y prendront part. Il s’agit d’une animation accessible gratuitement.

Les différents pôles du champ de bataille ayant été rénovés dans le cadre du bicentenaire, chacun proposera des animations spécifiques et complémentaires. Au Dernier QG de Napoléon, on se concentrera sur l’accueil du jeune public avec par exemple des ateliers, des contes ou encore des jeux anciens. Le nouveau Mémorial, au pied de la butte du Lion, abrite une rétrospective du peintre Madyol. Le musée Wellington, à Waterloo, proposera l’exposition Utopia consacrée à l’humaniste Thomas More. Et la ferme de Mont-Saint-Jean organisera des concerts et un banquet le samedi soir.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent