Publié le Jeudi 15 Juin 2017 à

Actualité > Belgique

Les épreuves du CEB, CE1D et CESS ont débuté ce jeudi (vidéo)

Belga

Quelque 164.000 jeunes en Fédération Wallonie-Bruxelles sont appelés à passer ce jeudi la désormais traditionnelle série d’"épreuves certificatives externes», organisées depuis l’an dernier sous de strictes règles de confidentialité.

Ces épreuves, mieux connues sous le nom de CEB pour les 6e primaire, CE1D pour les élèves de 2e secondaire, et CESS pour ceux de 6e secondaire, débutent ce jeudi 15 juin et s’étalent jusqu’au 21 juin. Les premiers résultats seront communiqués d’ici la fin du mois.

Redoutées parfois autant par les parents que leurs enfants, ces épreuves externes ont pour but de jauger simultanément tous les élèves d’un même niveau sur base d’un même examen, avec les mêmes questions et critères de correction et de réussite.

Ces épreuves doivent attester de la maîtrise des compétences attendues à chacun de ces niveaux de la scolarité.

Comme de coutume, le CEB (Certificat d’études de base) portera sur le français, les mathématiques et l’éveil (sciences, histoire, géographie).

Contraignante, l’épreuve doit être présentée par tous les élèves de sixième primaire en Fédération Wallonie-Bruxelles, ainsi que tous les élèves du 1er degré différencié de l’enseignement secondaire, ainsi que certains élèves de l’enseignement spécialisé sur décision de leur école.

Le CEB est organisé dans toutes les écoles du 15 au 20 juin. Les résultats seront communiqués le 26 juin.

Obligatoire depuis 2013, le CE1D (Certificat d’enseignement secondaire du premier degré) concerne lui tous les élèves de 2e année commune et complémentaire du secondaire. Il porte sur les sciences (épreuve organisée le 15 juin), le français (16 juin), les mathématiques (19 juin) et des langues modernes (épreuve écrite le 20 juin et oraux du 14 au 21 juin).

Enfin, le CESS, obligatoire depuis 2015 seulement, s’impose à tous les élèves de 6e secondaire et de 7e professionnelle. L’épreuve porte pour l’instant sur deux matières seulement: le français (15 juin) et l’histoire (16 juin). Pour l’épreuve de français, les élèves seront sondés sur leur aptitude de lecture et de synthèse. En histoire, c’est la compétence de critique qui sera évaluée.

Les résultats de CE1D et du CESS seront, eux, communiqués le 18 septembre.

Depuis l’an dernier, l’organisation des épreuves certificatives est soumise à de strictes règles de confidentialité pour éviter toute fuite des questions, comme lors de l’épreuve de 2015. Toutefois, les sites de la Libre et de la DH ont rapporté mercredi l’existence d’une vidéo présentant l’expérience scientifique qui sera soumise aux élèves de 2e secondaire passant cette année l’épreuve de sciences du CE1D. Cette vidéo s’est retrouvée mardi soir et durant une dizaine d’heures sur Youtube.

Ce couac, qui intervient deux ans après des fuites massives qui avaient poussé la Fédération à sécuriser drastiquement l’organisation de ces épreuves, ne compromet toutefois en rien l’intégrité du CE1D de sciences prévu ce jeudi, assure le porte-parole de la ministre de l’Éducation, Marie-Martine Schyns.

«Il ne s’agit pas d’une faille dans le dispositif, mais d’une maladresse humaine», assure-t-on.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent