Publié le Samedi 17 Juin 2017 à

Régions > Huy-Waremme > Actualité

Meurtre de Valentin: l'un des jeunes bourreaux a demandé à pouvoir bénéficier d'un bracelet électronique pour rester détenu à domicile

LWs

Dorian Daniels (20), Alexandre Hart (19), Belinda Donnay (21) et Loick Masson (21) ont comparu devant la chambre du conseil de Huy, ce vendredi, afin que cette dernière statue sur leur mandat de détention.


Valentin avait 18 ans.

D.R.

Valentin avait 18 ans.

Tous ont été inculpés, il y a deux mois, du meurtre sordide de Valentin Vermeesch, un Wanzois de 18 ans, déficient mental, tué le 27 mars dernier après avoir subi plusieurs heures de tortures dans le studio de Belinda. Trois d’entre eux sont incarcérés à Lantin, et un quatrième est à la prison de Huy.

Des quatre, trois n’ont pas sollicité de changement de régime de détention. Seul Loick Masson a demandé à pouvoir bénéficier d’un bracelet électronique pour rester détenu à domicile, mais la chambre du conseil ne le lui a pas accordé.

En début de semaine, chacun des inculpés sera réentendu, et ce en vue de la reconstitution prévue mercredi et jeudi prochains. On avait craint qu’il faille reporter cette reconstitution, et ce à cause du procès Mosen-Pourbaix, à la cour d’assises de Liège, qui se prolonge et dans lequel trois avocats du dossier de Valentin sont à la défense. Les dates ont finalement été maintenues, car la cour d’assises fera une « pause » durant la journée de mercredi.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent