Publié le Mercredi 21 Juin 2017 à

Régions > Centre > Actualité

Soignies: négociations rompues pour Durobor

Rédaction en ligne

Selon le SETCa et la FGTB, le repreneur, Herman Green, a quitté la table des négociations mercredi après-midi.


Négociations rompues chez Durobor à Soignies.

D.C.

Négociations rompues chez Durobor à Soignies.

Le différent qui oppose organisations syndicales et Herman Green porte sur le nombre de travailleurs à maintenir dans l’entreprise. Alors que tous sont d’accord pour redémarrer avec 144 travailleurs (au lieu de 120 dans le plan initial) et d’atteindre 176 voire 180 travailleurs d’ici le mois d’octobre, c’est sur cette différence d’une trentaine d’ouvriers que le dialogue a été rompu. Les syndicats voudraient que l’homme d’affaires hollandais reprenne immédiatement 180 travailleurs en en laissant une trentaine au chômage économique en attendant de pouvoir les réemployer. Une idée à laquelle Herman Green semble opposé, il préférerait, visiblement, réengager des ouvriers quand ce sera nécessaire.

Cela ne signifie pas que tout est perdu pour la gobeleterie. Les syndicats espèrent reprendre le dialogue immédiatement, déjà dans la nuit de mercredi à jeudi.

Retrouvez tous les détails et le témoignage des syndicats, qui y croient toujours, sur notre site destiné aux abonnés.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent