Publié le Mardi 4 Juillet 2017 à

Sports > Cyclisme > Route > Tour de France

La terrible chute de Cavendish, l'exclusion de Sagan...: ce qu'il faut retenir de la 4ème étape du Tour

Joël Grégoire

Arnaud Démare s’impose à Vittel. Mais le fait du jour : c’est le coup de coude de Sagan sur Cavendish...

Vidéos

Une étape promise aux sprinters donne parfois lieu à une journée monotone. A la sortie de Mondorf, Guillaume Van Keirsbulck piaffait d’impatience dans la partie neutralisée puisqu’il a démarré dès le drapeau abaissé. Tour profit tant pour la formation Wanty qui a crevé l’écran durant une bonne partie de l’étape que pour l’ensemble des formations de sprinters qui pouvaient attendre les dernières bornes pour se mettre en marche. Le sprint qui s’annonçait royal était pourtant réduit à néant par deux chutes dans l’ultime kilomètre, la première impliquant notamment le maillot jaune, la seconde dans les 100 derniers mètres,

La chute du jour

Survenue dans l’ultime ligne droite, elle implique Sagan et Cavendish. Alors que le Britannique remonte à droite le long des barrières, il est écarté du coude par Sagan, ne pouvant éviter une « gamelle » lourde de conséquences pour lui et les autres sprinters dans son sillage.

Cavendish souffre de l’épaule droite, avec risque de fracture de la clavicule. Il a pris la direction de l’hôpital après l’arrivée pour passer des examens... Reste à voir s’il pourra prendre le départ ce mercredi matin.

Le perdant du jour

Sagan. Déclassé dans un premier temps, il est finalement exclu !

L’écart du jour

13 minutes et 20 secondes, l’avantage maximal que s’est octroyé Guillaume Van Keirsbulck en cours d’étape.

Un viatique intéressant qui lui a permis de passer plus de quatre heures et demie seul en tête du Tour, dont un long moment en tant que maillot jaune virtuel.

Le chiffre du jour

191, le nombre de kilomètres parcourus en solitaire par l’attaquant, repris à moins de 17 kilomètres de la ligne.

Le vainqueur du jour

La victoire d’Arnaud Démare à Vittel est la première d’un coureur français dans un sprint massif du Tour depuis... onze ans. Le précédent succès français comparable date de 2006 quand Jimmy Casper avait gagné la première étape à Strasbourg devant l’Australien Robbie McEwen et l’Allemand Erik Zabel.

Le résumé du jour en vidéo

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent