Publié le Mercredi 5 Juillet 2017 à

Sports > Cyclisme

Fabio Aru annonce qu'il va «faire la guerre» jusqu'à la fin

Belga

Après sa victoire mercredi, l’Italien a bien l’intention d’en découdre jusqu’au bout, notamment avec Chris Froome.

EPA

L’Italien Fabio Aru (Astana), vainqueur de l’étape de La Planche des Belles Filles, s’est transformé en grand adversaire de Chris Froome (Sky) dans le Tour de France. Il a promis, en conférence de presse d’après course, de « faire la guerre jusqu’à la fin ».

L’Italien a d’abord abordé les derniers mois, lui qui avait dû renoncer à participer au Tour d’Italie, blessé au genou. «  J’ai du mal à réaliser. Gagner une étape du Tour manquait à mon palmarès. J’ai passé des mois difficiles à cause de ma blessure, mon équipe aussi a passé des moments difficiles (NDLR : suite au décès de Michele Scarponi fin avril). J’ai eu du mal à me résigner à ne pas courir le Giro, qui partait de Sardaigne, mon île natale. Ma blessure était plus sérieuse que prévu. Dès que j’ai compris que je ne ferai pas le Giro, je me suis concentré sur le Tour. En avril, je n’imaginais pas que je serai au départ du Tour, d’où ma joie d’aujourd’hui. Je ne connaissais pas la montée. J’ai regardé sur internet les vidéos des victoires de Froome en 2012 et de Nibali en 2014. C’est en les voyant que j’ai décidé d’attaquer à moins de 3 kilomètres. Mais, pour la suite du Tour, je préfère le prendre jour après jour.  »

Aru, champion d’Italie il y a quelques jours, a parlé du duel contre Chris Froome qui l’attend dans les prochains jours. «  La Sky était très forte dans la montée finale, ses coureurs étaient en nombre. Ce sera dur de se battre contre eux. Chris est très fort, je me souviens bien de la Vuelta 2015, mais je n’ai jamais eu peur de l’attaquer. Ici aussi on se fera la guerre jusqu’à la fin. Quand on se sent bien, on peut attaquer, sinon il vaut mieux rester dans les roues. Aujourd’hui, j’ai essayé pour donner du spectacle. Je suis très satisfait : non seulement j’ai donné du spectacle mais j’ai gagné.  »

Fabio Aru est 3e au classement général à 0 : 14 secondes de son rival Froome, triple vainqueur du Tour.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent