Publié le Dimanche 9 Juillet 2017 à

Sports > Cyclisme > Cyclo-cross

Greg Van Avermaet: "Très déçu pour Richie Porte"

Rédaction en ligne

Le Belge, fidèle serviteur de l’Australien chez BMC, était particulièrement touché par la chute subie par son coéquipier, contraint de quitter le Tour.

Greg Van Avermaet a terminé la 9e étape du Tour de France en 57e position à 27 : 10 du vainqueur, Rigoberto Uran, dimanche à Chambéry. À l’arrivée, le champion olympique de Rio s’est montré attristé par la chute de son leader Richie Porte. «  C’est vraiment très dommage pour lui. Ce sont des choses qui arrivent en course et j’espère que ce n’est pas trop grave  », a-t-il confié avait d’appendre le verdict : fractures de la hanche et de la clavicule pour son coéquipier.

Le leader de l’équipe BMC, Richie Porte, a lourdement chuté dans la descente du Mont du Chat dimanche. Une chute qui a contraint l’Australien à quitter la course en ambulance. «  C’est vraiment dommage car Richie avait bien reconnu cette étape avec l’équipe et pendant le Dauphiné. Il a probablement pris des risques et tout s’achève de cette manière.  ».

Sans son leader, quels seront désormais les objectifs pour la BMC ? «  Nous sommes évidemment déçus car nous visions le podium à Paris et Richie avait les jambes pour ça. Il est encore trop tôt pour parler de nouveaux objectifs. Il nous faut d’abord le soutenir un maximum  », a enchaîné Van Avermaet.

Le Belge de 32 ans ne veut en tout cas pas remettre en question la dangerosité du parcours. «  C’est souvent les coureurs qui font des erreurs et qui cherchent à dépasser les limites. On prend toujours plus de risques et il y a de moins en moins de respect entre les coureurs. »

Après s’être montré aux devants de la course samedi, Van Avermaet fut bien plus discret dimanche. «  J’ai eu du mal à me mettre en route aujourd’hui. Je ne m’étais pas suffisamment échauffé et peut-être que j’étais un peu trop sûr de moi mais je n’ai jamais paniqué. Finalement je suis arrivé largement dans les délais. Je suis tout de même soulagé que la journée de repos arrive demain  ».

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent