Publié le Samedi 15 Juillet 2017 à

Actualité > Faits divers

La police ouvre le feu sur un couple échangiste en pleins ébats (vidéos)

Rédaction en ligne

Le week-end dernier, les forces de l’ordre ont ouvert le feu sur un couple échangiste, pensant qu’ils étaient armés. Le problème est qu’il s’agissait d’un pistolet en plastique.


Une soirée qui vire au drame pour le couple.

Australia Trends - Twitter

Une soirée qui vire au drame pour le couple.

La soirée a viré au drame pour Dale Ewins (35 ans) et Zita Sukys (37 ans) à Melbourne en Australie. Le couple s’est rendu à une soirée échangiste dans un club du centre-ville. Pour l’occasion, le couple était déguisé en Joker et Harley Quinn, du film « Suicide Squad ». Juste avant de se rendre à la fête, ils ont pris une photo de leur déguisement, où l’on peut voir l’arme factice.

Les agents de sécurité du club ont bien constaté que l’arme était factice et le couple est entré sans problème à l’intérieur de l’établissement, où ils se sont isolés dans une chambre. Pendant ce temps, quelqu’un a alerté les forces de l’ordre en leur signalant la présence d’un homme armé dans le club, rapporte le journal anglais The Guardian.

Une fois sur place, les forces de l’ordre ont ouvert le feu sur le couple, blessant l’homme au torse et la jeune femme à la jambe. Bien que leurs vies ne soient pas en danger, les deux ont été hospitalisés. La police a expliqué que l’homme avait pointé une arme en direction des agents, qui n’avaient pas eu d’autre choix que de tirer : « Dans ces moments-là, il ne reste qu’une fraction de seconde pour prendre une décision » a précisé une porte-parole de la police.

L’organisatrice de la soirée, Martha Tsamis, affirme, elle,, que le couple était inoffensif : « L’homme ne tenait rien dans sa main. Il était uniquement dans une situation compromettante avec sa partenaire. Cela n’a rien d’exceptionnel vu la nature de la soirée » raconte-t-elle dans les colonnes du Daily Mail.

Une enquête a été ouverte afin d’établir les responsabilités de chacun.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent