Publié le Lundi 17 Juillet 2017 à

Fun > Buzz

Calogero en pleurs à la fin de sa chanson ‘Feux d'artifice' à Nice: voici ce que vous n'avez pas entendu à la télévision

Rédaction en ligne

Ce 14 juillet, la ville de Nice rendait hommage aux 86 victimes de l'attentat de l’an dernier. Le chanteur Calogero, accompagné par l’orchestre philharmonique de Nice, a été submergé par l’émotion et n’a pu terminer sa chanson ‘Feux d'artifice’.

Lci

L’image a touché énormément de monde ce week-end sur les réseaux sociaux. Le chanteur Calogero, le visage dans les mains, est en larmes, submergé par l’émotion lors de l’hommage aux victimes de Nice et ne peut terminer sa chanson.

Voici le dernier couplet de la chanson ‘Feux d'artifice’, que l’artiste n’a pu interpréter lors du concert.

« Nous sommes comme les feux d'artifice

Vu qu'on est là pour pas longtemps

Faisons en sorte, tant qu'on existe,

De briller dans les yeux des gens

De leur offrir de la lumière

Comme un météore en passant

Car, même si tout est éphémère,

On s'en souvient pendant longtemps »

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent