Publié le Mercredi 19 Juillet 2017 à

Actualité > Politique

Crise politique francophone: discussion «animée» entre le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté et l'axe MR-cdH

Rédaction en ligne

Le positionnement des présidents du MR, Olivier Chastel, et du cdH, Benoît Lutgen, « nécessite qu’on dialogue », a commenté mercredi la secrétaire générale du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté (RWLP), Christine Mahy, à la sortie d’une rencontre avec ces derniers qu’elle a qualifiée d’« animée mais intéressée ».


© News

© News

Mme Mahy s’est réjouie d’entendre de la bouche des deux présidents que le Plan wallon de lutte contre la pauvreté serait poursuivi, même si certaines missions seront accentuées. « L’ancrage de ce plan a du sens pour eux, et l’importance du dialogue avec les personnes en situation de pauvreté n’est pas remise en question », a-t-elle relevé.

À ses yeux, le positionnement des deux présidents – entre lesquels elle n’a « pas perçu de différences frappantes » – nécessite d’encore dialoguer. « Il y a peut-être une tendance à mal comprendre la réalité de la pauvreté et de la précarisation, à la lire sous l’angle de la responsabilité individuelle des personnes. Or, on sait que même si les personnes doivent bien sûr mobiliser leurs forces pour arriver à trouver une place dans la société, c’est le cadre sociétal qui va leur offrir les opportunités de réduire les inégalités ».

Christine Mahy a senti que MM. Chastel et Lutgen voulaient plutôt orienter le débat sur les questions d’emploi.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent