Publié le Jeudi 20 Juillet 2017 à

Sports > Jeux Olympiques

Thomas Bach, président du CIO, ne va pas soutenir le korfball

Belga

Le président de Comité International Olympique laisse cette décision aux organisateurs des Jeux Olympiques

Photo News

Thomas Bach, le président du Comité International Olympique (CIO), ne va pas aider le korfball à intégrer le programme olympique, a-t-il fait savoir jeudi à l’occasion de la 10e édition des Jeux Mondiaux de Wroclaw, en Pologne. Il laisse cette décision aux organisateurs des JO.

Le korfball, sport parfaitement mixte, semblait tout indiqué pour rentrer dans la sphère olympique telle que préconisée par l’agenda 2020.

Bach n’invitera toutefois pas la fédération internationale de korfball aux Jeux de 2024.

Évoquant les jeux Mondiaux, il a déclaré : «  ces jeux célèbrent la diversité du sport. Ils concernent des disciplines qui sont rarement évoquées dans les médias  ». Bach a assisté aux premières épreuves de roller et d’escalade, jeudi.

Quelque 35.000 spectateurs étaient présents dans la ville polonaise à l’occasion de l’ouverture de ces « World Games ». Thomas Bach y a été convié par l’Espagnol José Perurena, président de l’association des Jeux mondiaux (World Games Association/IGWA).

Tous les quatre ans ces Jeux mondiaux réunissent des disciplines non olympiques. Quelque 3250 sportifs de 111 pays sont présents à Wroclaw dont 64 athlètes belges. Dix journées de compétition et 27 sports sont concernés. Patty Peeters, capitaine de l’équipe de korfball, était la porte-drapeau de la Belgique lors de la cérémonie d’ouverture.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent