Publié le Dimanche 6 Août 2017 à

Actualité > Monde

Israël va fermer les bureaux d'Al Jazeera

Afp

Israël a annoncé dimanche son intention de fermer le bureau de la chaîne d’information qatarie Al Jazeera, accusée par les autorités de se livrer à des «incitations» à la violence, a annoncé le ministère israélien des Communications.


Israël va fermer les bureaux d’Al Jazeera

Photo News

Israël va fermer les bureaux d’Al Jazeera

Israël accuse depuis des années Al Jazeera de partialité dans sa couverture du conflit qui l’oppose aux Palestiniens. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait annoncé à la fin juillet qu’il voulait expulser la chaîne Al Jazeera accusée d’attiser les tensions autour des lieux saints de Jérusalem.

Le ministère israélien des Communications va notamment demander l’annulation des accréditations des journalistes ainsi qu’un arrêt des liaisons par câbles et satellitaires de la chaîne, a-t-il précisé dans un communiqué.

Une procédure va être également engagée par le ministre de la Sécurité intérieure en vue de la fermeture des bureaux de la chaîne.

Les autorités israéliennes vont aussi tenter de limiter les capacités de transmission de la chaine via des liaisons satellites «ouvertes qui permettent à la majorité des téléspectateurs de la communauté arabe israélienne d’avoir accès» à Al Jazeera, a ajouté le ministère des Communications, sans donner d’autres détails.

Les Arabes israéliens, descendants des Palestiniens restés sur leurs terres à la création d’Israël en 1948, représentent 17,5% de la population d’Israël, très majoritairement juive. Ils ont la nationalité israélienne et se plaignent de longue date de discrimination.

Al-Jazeera va contester la décision en justice

La chaîne de télévision Al-Jazeera du Qatar dénonce la décision du gouvernement israélien de fermer ses bureaux et va la contester en justice, a annoncé dimanche un responsable de la chaîne à l’AFP.

«Al-Jazeera dénonce cette mesure de la part d’un Etat qui prétend être la seule démocratie du Moyen-Orient et la considère comme grave», a déclaré ce responsable, ajoutant que la chaîne va contester cette mesure en justice.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent