Publié le Lundi 25 Juillet 2011 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Ganshoren: une maman tente de couvrir son fils accidenté

Rédaction en ligne

Une maman de Ganshoren a tenté de faire croire à la police que c’est elle qui conduisait sa voiture, qui s’est retrouvée sur le toit rue des Amaryllis, à 5 h du matin. Mais des témoins ont vu deux jeunes s’enfuir en arrivant sur place. L’un d’eux était le fils de la dame.
La voiture s’est retrouvée sur le toit (Illustr. DJB)

La voiture s’est retrouvée sur le toit (Illustr. DJB)

À 5h23 du matin, ce lundi, la police de la zone Ouest a été appelée par des témoins qui venaient de constater qu’une voiture se trouvait sur le toit, rue des Amaryllis, à Ganshoren. Selon eux, deux jeunes avaient pris la fuite à pied.

Un peu plus tard, à 7h49 du matin, une dame, Sophie (50 ans) se présente au commissariat de police pour expliquer que c’est elle qui conduisait la voiture accidentée. Ce qui ne correspond évidemment pas aux témoignages.

La police s’est rendue au domicile de la dame, où son conjoint a expliqué qu’elle a en fait voulu couvrir leur fils Nicolas. Âgé de 21 ans, celui-ci est en licence d’apprentissage et ne peut donc conduire la nuit ou avec un passager. Mais dans la soirée de dimanche, il a pris les clés du véhicule de sa maman, une Citroën, pour aller boire quelques verres avec son copain, Jonathan (22).

En revenant, sous l’influence de l’alcool, il a raté le virage et a percuté une camionnette en stationnement. Après le choc, la Citroën s’est retrouvée sur le toit. Ses deux occupants n’ont été que légèrement blessés.

Les deux jeunes hommes ont été mis à la disposition du parquet pour vol de véhicule et accident avec dégâts et délit de fuite sous imprégnation de l’alcool. Sophie a aussi été déférée devant le procureur du roi, pour fausse déclaration.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent