Publié le Lundi 14 Août 2017 à

Sports > Athlétisme

Les dix moments forts des Mondiaux d'athlétisme de Londres (vidéos)

Edouard Maréchal

La médaille d’or de Thiam, Bolt « foudroyé » pendant sa dernière course, la Russie championne sous drapeau neutre… Revivez les grands moments de ces Mondiaux.

Photo News

Les Mondiaux d’athlétisme de Londres se sont terminés dimanche soir sur le sacre de Trinité-et-Tobago au 4x400m masculin et les adieux d’Usain Bolt. La médaille d’or de Nafi Thiam a fait rêver la Belgique lors du premier week-end des Mondiaux. Les Etats-Unis ont marqué Londres de leur empreinte en s’affirmant comme la puissance numéro 1 de l’athlétisme mondial. Retour sur les grands moments qui ont marqué ces dix jours de compétition !

10.

Ivana Spanovic, avec dossard mal attaché, rate le podium

Ivana Spanovic est passée à côté du titre mondial sur le saut en longueur à cause de son dossard. Alors qu’elle venait de réaliser sa dernière tentative, la Serbe a été victime de la malchance. En effet, son dossard s’est légèrement détaché de son dos et a marqué son empreinte dans le sable, la faisant reculer de 10 cm. Spanovic semblait avoir battu, l’Américaine Reese (7,02m) mais son saut a été mesuré à 6,91m. Elle a donc terminé au pied du podium. La médaille de bronze lui est passée sous le nez pour… un centimètre.

9.

Mo Farah demande de l’encouragement au public londonien

Alors qu’il était en train de courir la finale du 10.000m, Mo Farah s’est tourné vers le public et a fait de gestes de bras pour demander des encouragements. Après ce geste, il s’est emparé de la tête de la course et a conservé son titre mondial.

8.

Makwala, seul sur la piste, se qualifie pour la demi-finale du 200m

Après avoir contracté un virus contagieux (norovirus), Isaac Makwala avait été écarté des séries du 200m. La Fédération internationale d’athlétisme l’a néanmoins autorisé à prendre le départ de la course après avoir été mis en quarantaine. Situé au couloir 7, le Botswanais devait courir le 200m en moins de 20,53 secondes s’il voulait se qualifier pour la finale. Makwala s’est qualifié en 20,20 secondes et a même profité de l’occasion pour faire quelques pompes.

7.

L’interview absurde de Pierre-Ambroise Bosse

Fraîchement titré champion du monde du 800m, Pierre-Ambroise Bosse a vite été pris au micro de Nelson Monfort. Le Français a livré une interview à la fois délirante et absurde avec quelques moqueries à l’égard du journaliste sportif.

6.

Béatrice Chepkoech se trompe de chemin en finale du 3000m steeple

En finale 3000m steeple, Béatrice Chepkoech s’est trompée de chemin en plein tournant alors qu’elle venait d’être bousculée. Alors qu’elle devait suivre le tracé spécifique au steeple, la Kényane a continué sa route sur le tracé classique de la piste d’athlétisme. Après s’être rendue compte de son erreur, elle a rebroussé chemin pour revenir dans la course et a terminé quatrième, au pied d’un podium qui pouvait lui être accessible.

5.

La Russe Maria Lasitskene championne du monde de la hauteur sous drapeau neutre

Après l’affaire russe de dopage d’Etat en 2015, la Fédération internationale d’athlétisme avait autorisé les athlètes russes suspendus aux JO 2016 de Rio à concourir sous drapeau neutre à Londres. Maria Lasitskene, avec un bond de 2,03m, a décroché la première médaille d’or dans de telles conditions.

4.

Les Belgian Tornados, 4e de la finale du 4x400m

Avec une troisième place lors de la deuxième série du 4x400m, le relais belge s’était hissé en finale. Jacques Borlée avait confié que les Belgian Tornados devaient battre le record de Belgique s’ils voulaient prétendre au podium. Malgré une remontée de Kevin Borlée en fin de course, le quatuor belge a terminé à la quatrième place, derrière Trinité-et-Tobago, champion du monde, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.

3.

Les adieux d’Usain Bolt

Médaillé de bronze sur 100m individuel et victime d’une crampe en finale du 4x100m, la légende du sprint a fait ses adieux à la scène internationale au son de « Reggae Night ».

2.

Usain Bolt « foudroyé » en finale du 4x100m

Attendu pour la dernière course de sa carrière, Usain Bolt s’est blessé quelques mètres après avoir pris le bâton pour le dernier relais. Dans la dernière ligne droite, le Jamaïcain a été victime d’une crampe à la jambe gauche et n’a pas été capable de terminer la course.

1.

La médaille d’or de Nafissatou Thiam

Après un parcours exceptionnel et une médaille d’or aux JO 2016 de Rio, Nafissatou Thiam a décroché la médaille d’or dans le concours de l’heptathlon à Londres. Nafi est devenue la première championne du monde de l’histoire de l’athlétisme belge.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent