Publié le Dimanche 27 Août 2017 à

Régions > Namur > Actualité

Près de 49.000 festivaliers présents: record d'affluence pour Solidarités

Belga

Environ 49.000 festivaliers ont répondu présents lors de la 5e édition des Solidarités qui se déroulait les 26 et 27 août sur l’esplanade de la CItadelle à Namur, ont indiqué dimanche les organisateurs. Le festival a affiché sold out dès le samedi qui a été la journée la plus importante en matière d’affluence, avec l’accueil de 25.000 visiteurs.

Sudpresse

«Même si le nombre de festivaliers n’est pas le plus important pour nous, nous sommes évidemment ravis de l’engouement que le festival suscite, surtout parce que personne ne misait sur sa longévité», explique Jean-Pascal Labille, président du festival.

Depuis la première édition, le festival a doublé le nombre d’entrées passant de 20.000 lors de la première édition à 49.000, cette année.

«Ce qui nous intéresse surtout, c’est l’ambiance et que chacun puisse y trouver son compte», ajoute M. Labille. Le festival mise en effet sur une offre variée tant dans l’offre musicale que dans les activités qui gravitent sur le site.

Pour cette édition, en plus des 40 concerts prévus, 51 ONG et associations étaient présentes, de même que trois pièces de théâtre, deux grands débats de société et un stand-up.

En matière d’accessibilité, les organisateurs ont misé sur la mobilité douce en interdisant l’accès en voiture à la Citadelle au bénéfice de navettes TEC. Un succès tel que les files étaient parfois conséquentes et ce, malgré une offre importante de navettes. Avec une superficie deux fois plus grande -le festival est passé à 12 hectares-, les organisateurs ont misé sur la scène du Maquis pouvant accueillir environ 7.000 spectateurs et ont amélioré la fluidité au sein du site.

Côté tickets, le système de Cashless, avec carte rechargeable, est «une vraie réussite et ça simplifie la vie», commente Martin Wauthy, directeur du festival. «Quelques bornes ont par ailleurs été rajoutées pour satisfaire la demande». Enfin, 160.000 euros de budget avaient été dépensés pour sécuriser le site qui n’a connu aucun incident.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent