Publié le Mercredi 30 Août 2017 à

Régions > Centre > Sports

LL Centre-Charleroi: Gobert réfléchit à la faisabilité d'une action en justice

Emmanuel Demolder

Outré, scandalisé, il n’y a pas d’autres mots pour qualifier le sentiment de Jacques Gobert, en tant que premier citoyen de la cité des « Loups », par rapport à la délocalisation au Stade du Pays de Charleroi du match de Coupe de Belgique entre La Louvière Centre et le SC Charleroi. À l’heure où nous écrivions ces lignes, le maïeur réfléchissait à la possibilité d’intenter d’une action en référé pour faire respecter l’affiche sortie des urnes


Gobert et la direction de La Louvière Centre
: «
On ne laissera pas faire
» (D.C.)

Gobert et la direction de La Louvière Centre : « On ne laissera pas faire » (D.C.)

Une fois la décision d’inverser le match parvenue à ses oreilles, Jacques Gobert est sorti du bois, particulièrement remonté. Il estime que cette inversion est un affront à la Ville de La Louvière, au club de La Louvière Centre et aux supporters, pour des intérêts qu’il dit avoir du mal à comprendre. Et de se demander : « Quelle est la crédibilité d’un tirage si on peut le changer. Où est l’éthique sportive dans tout ça… »

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent