Publié le Mercredi 6 Septembre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Triple tentative d'infanticide à Grâce-Hollogne: les enfants se portent mieux physiquement

Belga

Près d’une semaine après la triple tentative d’infanticide à Grâce-Hollogne (province de Liège), les trois enfants âgés de 9, 11 et 13 ans se portent beaucoup mieux physiquement. Sur le plan psychologique, ils restent fort affectés et bénéficient d’un suivi, a indiqué mercredi le parquet de Liège.

Les trois enfants sont toujours hospitalisés. «Ils se rétablissent, font des activités ensemble. Le Service d’aide à la jeunesse assure le suivi», précise le parquet, qui ajoute qu’ils seront entendus d’ici peu. Leur audition devrait non seulement confirmer la version selon laquelle leur mère aurait tenté de les égorger durant leur sommeil avant de mettre fin à ses jours mais aussi apporter des éclaircissements sur les raisons qui ont poussé cette mère de famille à commettre un tel acte.

Le 31 août dernier, le père de famille a découvert ses trois enfants (deux garçons et une fille) blessés à la gorge, à leur domicile rue Champ Pillé à Grâce-Hollogne. Le père, qui était au travail, avait été appelé à l’aide par SMS par l’un des garçons. Après avoir tenté d’égorger ses trois enfants, la mère s’est rendue dans la cave de la maison où elle s’est pendue.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent