Publié le Vendredi 8 Septembre 2017 à

Régions > Mons > Actualité

La CGSP débarque pour manifester à l'Hôtel de ville de Mons, suite à un licenciement

Rédaction en ligne


Le CGSP à l’hôtel de ville.

FB

Le CGSP à l’hôtel de ville.

Un autre dossier a mobilisé les syndicats montois ce vendredi. Celui du licenciement d’une employée de l’administration communale montoise. Elle a apparemment été notifiée de son départ ce vendredi matin et devait rendre ses clés et son badge. «  Elle a été notifiée de la fin de son contrat, à effet immédiat, pour des raisons d’attitude professionnelle. L’agent avait eu des évaluations qui n’étaient pas au top. Son évaluation intermédiaire était prévue en octobre, pour voir si elle avait atteint ses objectifs ou non. Mais le collège a pris la décision de la licencier sur base d’un rapport présenté à l’administration. Ils n’ont même pas attendu son évaluation intermédiaire !  », déclare Laurent Dufrasne, permanent CGSP-Admi. Pour le syndicat, l’employeur aurait dû attendre les résultats de cette évaluation intermédiaire/

Démunie face à son licenciement, la travailleuse a contacté le syndicat : «  elle est venue me trouver alors que j’étais justement en comité régional. Nous avons décidé d’aller jusqu’à l’hôtel de ville, à la rencontre de l’autorité. Le bourgmestre n’était pas là mais nous avons discuté avec un échevin et les représentants du cabinet du bourgmestre. Le collège communal va rediscuter ce dossier sur la forme et les procédures  », assure-t-il. Le CGSP attend des nouvelles avant mardi, au plus tard.

De son côté, la Ville de Mons explique avoir reçu les syndicalistes : «  Ils sont venus protester dans le cadre du licenciement d’une personne pour inaptitude dans le cadre de ses fonctions. Cette personne travaillait au service population. Le licenciement résulte d’une longue procédure, ça n’a pas été fait du jour au lendemain. C’était dans l’intérêt du service population. Une nouvelle réunion va sûrement être organisée avec le bourgmestre et les syndicats  », explique la porte-parole de la Ville.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent