Publié le Vendredi 8 Septembre 2017 à

Fun > People

Les propos chocs de Michel Sardou: «Moi, je te flingue, je te le dis tout de suite, je le pense toujours» (vidéo)

Rédaction en ligne

« Tu as tué l’enfant d’un amour. Je veux ta mort. Je suis pour », chantait Michel Sardou en 1975, se déclarant ouvertement favorable à la peine de mort, quelques mois avant qu’elle ne soit abolie en France. Interrogé sur le sujet dans Quotidien sur TMC, le chanteur a tempéré sa position de l’époque, mais a avoué qu’il serait capable de « tuer quelqu’un » pour faire justice lui-même.

«  C’est-à-dire t’as tué mon gosse, moi je te flingue. Et ça, je te le dis tout de suite, je le pense toujours. Je te flingue moi, on me mettra en prison moi », a-t-il déclaré, face à un Yann Barthès surpris. « Si on tuait mon môme ? Il n’y a même pas l’ombre d’un doute et puis je tire bien. Ah oui je sais très bien tirer, je suis même tireur d’élite, j’ai appris ça à l’armée, j’ai fait deux ans d’armée »


 

 

 

 

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent