+

Univers > Foot > Foot international > Allemagne

Bayern Munich: Lewandowski recadré après ses critiques concernant les transferts de son club

Rédaction en ligne |

Publié le Lundi 11 Septembre 2017 à

Photo News

L’attaquant polonais regrettait que le Bayern Munich hésite à dépenser des sommes importantes durant la période des transferts. Il a été recadré par Rummenige, le patron du club bavarois.

L’attaquant-vedette du Bayern Munich Robert Lewandowski a été recadré par le patron du club lundi après avoir publiquement critiqué les dépenses trop limitées à ses yeux du champion en titre en matière de recrutement.

«  Il semble que Robert ait été irrité par les transactions effectuées par Paris  », a fait valoir Karl-Heinz Rummenigge dans une interview publiée lundi par le quotidien Bild, en référence aux acquisitions réalisées par le PSG pour des montants records (Neymar pour 222 M EUR, Mbappé pour 180 M EUR).

Mais «  il est sous contrat comme footballeur chez nous et gagne pour cela beaucoup d’argent, je déplore ses déclarations  », a-t-il ajouté.

«  Je suis un partisan de la démocratie et de la liberté d’expression, mais les gens cherchent en ce moment à trop faire les malins au lieu de se concentrer sur le football  », a ajouté le patron du Bayern.

Dans une interview ce week-end à l’hebdomadaire Der Spiegel, réalisée sans l’assentiment du club, l’avant-centre polonais a reproché au Bayern Munich de ne pas avoir assez dépensé en transferts et d’avoir laissé un fossé se creuser avec des clubs comme le PSG, Barcelone, Real Madrid ou Manchester United.

«  Jusqu’à aujourd’hui  », a affirmé Lewandowski, «  le Bayern n’a jamais payé plus de 40 millions pour un joueur. Dans le football international, c’est depuis longtemps une somme moyenne, et non plus une grosse somme  ».

Le PDG du Bayern Munich a reproché à l’agent du footballeur, Maik Barthel, d’exercer une influence négative sur son client. La saison dernière, M. Barthel avait déjà accusé les partenaires de son protégé de ne pas l’avoir assez aidé à battre le record de buts dans une saison.

«  Malheureusement, c’est encore une fois son conseiller, M. Barthel  » qui est à l’origine de l’interview, a dit M. Rummenigge.

Le patron du Bayern en a profité pour s’en prendre à une autre star du club, Thomas Müller, qui s’était récemment plaint devant les journalistes de ne pas avoir suffisamment la confiance de l’entraîneur Carlo Ancelotti.

Ces propos «  n’allaient pas non plus  », a prévenu Karl-Heinz Rummenigge. «  Dorénavant, ceux qui critiquent publiquement l’entraîneur, le club ou les autres joueurs vont avoir affaire à moi personnellement  », a-t-il averti.

Le Bayern Munich connaît son pire début de saison depuis 2010-2011. Il a perdu samedi 2-0 à Hoffenheim et se voit relégué en sixième position après trois rencontres.