Publié le Mercredi 13 Septembre 2017 à

Régions > Charleroi > Actualité

Fort Chabrol à Farciennes: découvrez tous nos détails sur ce qui s'est passé

Rédaction en ligne

Un drame a été évité, ce mardi matin, du côté de Farciennes. Une mère, Sabine, âgée d’une quarantaine d’années, s’est retranchée dans son habitation de la rue Saint-Anne avec son petit garçon de deux ans. Celle-ci, dans un état mental perturbé, a tenu des propos incohérents et était surtout armée d’un couteau. Les unités spéciales sont intervenues sur place. Après de longues négociations, un assaut a été mené. L’enfant n’a pas été blessé.


Les unités spéciales ont été appelées sur les lieux pour négocier avec la maman.

FVH

Les unités spéciales ont été appelées sur les lieux pour négocier avec la maman.

Des banderoles de police barrent de part et d’autre la rue Saint-Anne, une petite voie perpendiculaire à l’importante rue du Campinaire à Farciennes. À l’intérieur, une horde de voitures de police et, surtout, les véhicules blindés des unités spéciales. Un dispositif impressionnant mais tout aussi inquiétant dans cette petite rue à l’entrée de la ville.

Un fort Cabrol était en cours avec une mère et son enfant, on en sait aujourd’hui beaucoup plus, retrouvez notre récit et nos explications détaillées.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent