Publié le Mercredi 13 Septembre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Du tourisme morbide devant la maison de l'infanticide d'Ougrée: les habitants du quartier sont choqués

I.Za.

Dimanche, une maman d’Ougrée a assassiné son fils de 11 ans à coups de hache. Depuis lors, le lieu du drame est pris d’assaut par de nombreux curieux qui s’amusent à venir prendre des photos de la façade et des rideaux ensanglantés. Une « attraction » morbide et un va-et-vient constant qui agace terriblement les riverains, choqués par ce manque de respect.


Ces barrières Heras vont-elles repousser les voyeurs
?

I.Z

Ces barrières Heras vont-elles repousser les voyeurs ?

Voilà déjà trois jours que Tatyana Hylko a tué son fils à coups de hache, dans la maison familiale située avenue du Centenaire, à Ougrée. Un terrible drame qui a choqué et révolté une grande partie de la population. Mais depuis la révélation de l’affaire, plusieurs personnes s’amusent à se rendre sur le lieu du crime pour le photographier. Une démarche mal accueillie, considérée comme totalement déplacée par certains, et qui choque les habitants du quartier.

> Une riveraine est sous le choc et ne comprend pas le comportement de ces nombreux voyeurs.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent