Publié le Mercredi 13 Septembre 2017 à

Régions > Namur > Actualité

Saga des mendiants à Namur : ils quittent le squat Léopold jeudi !

L.M.

Trois semaines que le collectif « mendiants d’humanité » occupait les bâtiments de Besix, à Namur...


Ludwig Simon devant le bâtiment qui doit être évacué.

L.M.

Ludwig Simon devant le bâtiment qui doit être évacué.

Ce lundi, des pompiers ont émis une nouvelle expertise en notre présence: les bâtiments ne sont pas conformes pour une occupation précaire sur le long terme. Voilà pourquoi.

Pour Ludwig Simon, figure de proue de la lutte contre le règlement anti-mendicité, c’est un nouveau moyen de mettre des bâtons dans les roues du collectif...

Le leader en appelle à la générosité des citoyens et à celle de la Ville pour héberger les sans-abri. « J’ai un rendez-vous avec Stéphanie Scailquin, l’échevine en charge du dossier, ce mercredi », révèle Ludwig Simon. « Je lui demanderai si des bâtiments vides de la Ville peuvent être mis à notre disposition.

Tous les détails sur ce dossier épineux dans vos éditions digitales !

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent