Publié le Jeudi 14 Septembre 2017 à

Actualité > Belgique

Tremblement de terre à RTL: 105 personnes virées, soit 20% des salariés, un plan social sans précédent

Rédaction en ligne

La direction de RTL Belgium a annoncé ce jeudi matin le licenciement de 105 personnes, a indiqué à l’agence Belga une permanente du Setca. Un conseil d’entreprise extraordinaire est en cours depuis 9h00.


La maison RTL va trembler ce jeudi matin.

Fabrice Debatty

La maison RTL va trembler ce jeudi matin.

RTL Belgium emploie actuellement environ 800 personnes, dont un peu plus de 500 salariés. Après avoir annoncé au personnel ses intentions, la direction va enclencher la procédure d’information et de consultation prévue par la loi dite «Renault» sur le licenciement collectif.

«Pour que RTL reste dans les dix prochaines années une société qui continue à faire ce qu’elle fait au niveau de la production locale, du ’news local’ qui met en valeur les talents de la Communauté française de Belgique, il fallait changer des choses rapidement», a justifié jeudi matin Philippe Delusine, le CEO de RTL Belgium, sur les ondes de Bel RTL.

«C’est ce que nous allons faire. Mais pour les téléspectateurs et les auditeurs, rien ne changera. Ce qui changera, c’est le mode opératoire, les structures au sein de la maison RTL», a-t-il poursuivi, tout en disant «comprendre l’émoi».

Du côté du personnel, les syndicats ont déjà fait savoir que tout licenciement était injustifié à leurs yeux. Ils jugent que la santé financière de RTL Belgium est «bonne» et que, si une vraie «stratégie digitale» s’impose, les employés n’ont pas à être les victimes du «réveil brutal et tardif» de la direction en la matière, selon le communiqué de presse envoyé mercredi par les représentants du personnel au conseil d’entreprise.

Une assemblée générale du personnel devrait commencer vers 11h15.

Mise à jour 10h20

On apprend que la Régie IP (publicité) de Liège a décidé de débrayer et monte sur Bruxelles.

10h47

Selon un journaliste de la rédaction de RTL, tous les départements de l’entreprise seraient concernés. La radio le serait moins au niveau des licenciements, mais serait concernée par l’évolution. Les rédactions TV, radio et web seraient regroupées et il serait demandé aux journalistes de faire de tout. Après un reportage TV par exemple, le journaliste devrait écrire son papier pour le web.

10h51

On vient d’entrer dans une période d’information non limitée dans le temps. Le personnel pourra poser toutes les questions qu’il souhaite lors d’une réunion programmée jeudi prochain.

> Vos présentateurs favoris sont-ils en danger ? À tous les étages, des licenciements prévus  !

> RTL va revoir tout son mode de travail

> Exclusif  : RTL réfléchit à un nouveau visage à la météo

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent