Publié le Jeudi 14 Septembre 2017 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Saint-Josse: gaz rétabli ce week-end, travaux jusqu'à novembre

Rédaction en ligne

Une semaine après la rupture de canalisation qui a provoqué un spectaculaire effondrement de voirie chaussée de Louvain, à Saint-Josse-ten-Noode et une immobilisation du trafic ferroviaire, 77 habitants sont toujours privés de gaz, mais plus pour longtemps. Les travaux devraient être terminés dans le courant du week-end, voire vendredi. Le réaménagement complet de la chaussée devrait être terminé d’ici la fin du mois de novembre, sauf excès d’intempéries, a indiqué jeudi matin le bourgmestre de la commune, Emir Kir (PS).

Selon Emir Kir, ces informations et d’autres plus précises sur le calendrier des travaux ont été livrées mercredi soir aux habitants du quartier au cours d’une réunion destinée à faire le point de la situation avec eux, et à répondre à leurs interrogations. Il a ainsi été annoncé qu’en tout les travaux de remise en état complète des lieux devraient être terminés d’ici neuf à dix semaines.

La première phase de stabilisation des sols par remblayage jusqu’à moins d’un mètre du niveau de la voirie prendra fin le 22 septembre prochain. Celle-ci est gérée par Vivaqua. Les différents impétrants pourront alors renouveler leurs installations à l’aide d’équipements les plus récents. Cette phase sera terminée le 20 octobre. Enfin, le réaménagement de la chaussée elle-même devrait prendre quatre semaines supplémentaires. La zone fait partie d’un projet de contrat de quartier en cours de réalisation. À cet endroit, celui-ci prévoit le réaménagement du carrefour entre la chaussée de Louvain et le boulevard Clovis sous lequel se trouve le tunnel de chemin de fer envahi par les eaux et alluvions. La commune a déjà obtenu le permis d’urbanisme pour réaménager le croisement entre les deux artères et n’attendra donc pas pour donner sa forme définitive au carrefour.

« Cela devrait donc nous mener au 20 novembre, ce qui nous permet de penser que, sous réserve des intempéries, le tout devrait être achevé en un temps record en regard des délais habituels et des contraintes de chantier » (terrain en pente, vétusté des installations, intempéries automnales, etc.), a conclu le bourgmestre, se félicitant de la coopération de l’ensemble des acteurs dans ce dossier (commune, police, pompiers, Vivaqua, Sibelga, Elia, les opérateurs de téléphonie, etc.).

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent