Publié le Samedi 16 Septembre 2017 à

Actualité > Belgique

Vérandas, piscines, abris de jardin…: le ministre Carlo Di Antonio relance le dossier des amnisties pour les vieilles infractions urbanistiques

Rédaction en ligne

Suite au changement de majorité au gouvernement wallon, Carlo Di Antonio (cdH) voit ses compétences renforcées. Le ministre récupère les routes et la sécurité routières, des matières qu’il avait gérées de 2011 à 2014.

Exclusivité Sudpresse

Carlo Di Antonio (CDH)

Vincent Rocher

Carlo Di Antonio (CDH)

Environnement, Transition écologique, Aménagement du territoire, Travaux publics, Mobilité, Transports, Bien-être animal, Zonings… N‘en jetez plus. La barque du ministre Carlo Di Antonio est bien chargée depuis le remplacement du PS par le MR au gouvernement wallon. Mais sa satisfaction ne se mesure pas seulement à ses compétences accrues.

«  Je vais pouvoir avancer sur plusieurs dossiers qui étaient bloqués. Le PS ne voulait pas, par exemple, de la prescription des vieilles infractions en matière d‘urbanisme  », annonce-t-il.

Un dossier qui va réjouir les candidats à la revente d’une habitation, notamment à la suite d’un héritage. Actuellement, il s’agit de se mettre en ordre en matière d’urbanisme pour des aménagements qui ont été parfois réalisés voici plusieurs dizaines d’années et qui n’avaient pas fait l’objet d’une autorisation à l’époque.

> Exclusif : l’interview complète du ministre.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent