Publié le Lundi 18 Septembre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Enquête de Greenpeace: le centre de Liège pollué par le diesel

Geoffrey Wolff

Greenpeace s’est penché sur la qualité de l’air dans trois grandes villes du pays, dont Liège. Dans leur ligne de mire, le dioxyde d’azote (NO 2 , le gaz émis principalement par les moteurs diesel). Résultats : la qualité de l’air à Liège laisse à désirer.


Les mesures de Greenpeace font état de dépassements à plusieurs endroits de Liège.

GP

Les mesures de Greenpeace font état de dépassements à plusieurs endroits de Liège.

Voici quelques jours, Greenpeace, l’ONG active dans la protection de l’environnement, envoyait une mise en demeure aux ministres wallon et flamand en charge de la qualité de l’air. À l’origine de cette action, une enquête menée à Anvers, Bruxelles et Liège visant à déterminer le degré de présence de dioxyde d’azote (NO 2 ) dans certaines artères fréquentées.

«  Nous avons utilisé un appareil de mesure fiable et très professionnel que nous avons installé à l’arrière d’une voiture, explique Juliette Boulet, la porte-parole de Greenpeace. Nous l’avons mis dans un siège-auto pour simuler le trajet domicile-école, durant les heures de pointe, que de nombreux parents effectuent chaque jour.  »

> Les résultats ne sont pas des plus rassurant… Ce type de pollution est nocif pour les enfants

> Certains endroits de Liège sont plus concernés que d’autres.

> Notre dossier complet.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent