Publié le Lundi 18 Septembre 2017 à

Régions > Verviers > Actualité

Il mettait en location une caravane qui n'était pas la sienne

Rédaction en ligne

Le parquet de Verviers a requis lundi devant le tribunal correctionnel une peine d’un an ferme à l’encontre d’un habitant de Saint-Nicolas (prov. de Liège), âgé de 37 ans, pour escroquerie. Le prévenu avait loué à cinq reprises durant l’été 2016 une caravane située à Wenduine qui ne lui appartenait pas.


Il a roublé à cinq reprises © Photo prétexte TVA

Il a roublé à cinq reprises © Photo prétexte TVA

Le prévenu avait placé une annonce sur le site 2ememain.be afin de louer une caravane située dans une station balnéaire de la Mer du Mord. Entre le 8 juillet et le 11 août 2016, cinq personnes ont ainsi pris contact avec le prévenu afin de louer le bien.

Le trentenaire, qui a rencontré deux de ses futurs locataires, empochait des sommes entre 500 et 850 euros mais trouvait des prétextes pour ne pas mettre le bien en location. Il expliquait que des dégâts avaient été occasionnés par le chien du précédent locataire et qu’il se trouvait dans l’obligation de réparer rendant ainsi la location impossible mais ne remboursait pas ses locataires domiciliés en région liégeoise, à Bruxelles, Tongres et Bruges.

«Il a raconté des bobards en prétextant, pour obtenir l’entièreté de la somme, que sa compagne était enceinte de jumeaux et qu’il avait besoin d’argent. Il m’a aussi promis de mettre à ma disposition l’année suivante la caravane durant deux semaines au prix d’une», a déclaré à la barre une des victimes.

Il a expliqué aux enquêteurs qu’il n’était pas propriétaire de la caravane et qu’il avait remis l’argent à un tiers avec qui il avait monté la combine. Le prévenu avait déjà été inquiété par la justice en 2012 pour des faits similaires. Il avait alors obtenu la suspension du prononcé. Le parquet sollicite cette fois une condamnation d’un an de prison ferme vu l’absence du Saint-Clausien à l’audience.

Le jugement sera prononcé le 16 octobre.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent