Publié le Mardi 19 Septembre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Déjections canines à Seraing: la Ville veut analyser les crottes des chiens pour identifier les propriétaires de ceux-ci

I.Za.

Depuis lundi dernier, les propriétaires de chiens sérésiens ont dans l’obligation de se munir d’un sachet et de ramasser les excréments de leurs animaux qui se trouvent sur la voie publique. Pour éviter que des personnes contournent le règlement, la Ville de Seraing a le projet de mettre en place un système pour analyser ces déjections et ainsi identifier les les propriétaires de ces chiens pour les sanctionner !

Les excréments canins seront prélevés puis analysés en laboratoire.

Thomas Van Ass

Les excréments canins seront prélevés puis analysés en laboratoire.

Les déjections canines qui se retrouvent sur la voie publique ont toujours eu le don d’énerver les passants. Bien rare celui qui est heureux de constater la présence d’un excrément sur une parcelle de trottoir ou qui a réussi à mettre son pied dessus par inadvertance !

Afin d’éviter ce genre de problèmes quotidiens sur la voirie, la Ville et la police de Seraing/Neupré ont décidé de modifier le règlement général de police. En ce sens, il est à présent interdit de laisser les excréments de nos amis à quatre pattes sur la voirie. En effet, les Sérésiens qui ont un ou plusieurs chiens comme animal de compagnie ont l’obligation de se munir d’un sachet qu’ils doivent impérativement utiliser en cas de déjections canines. « Nous avons été contactés par de nombreux habitants de la commune qui se plaignaient de retrouver des crottes sur les trottoirs. Il fallait donc prendre des mesures  », rapporte Alain Mathot. « Nous donnons des moyens complémentaires pour aider les policiers dans leur travail. »

Et, pour permettre d’identifier les propriétaires de ces chiens, la Ville de Seraing planche sur un nouveau projet qui permettra d’analyser les déjections canines.

> Seraing veut identifier les propriétaires des chiens qui font leurs besoins en rue.

> Voici le système que la Ville veut mettre en place.

> Toutes les infos dans notre édition digitale.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent