Publié le Mercredi 20 Septembre 2017 à

Régions > Namur > Actualité

Journée d'action Services publics: environ 1.500 manifestants ont défilé dans le calme à Namur

Belga

Environ 1.500 manifestants, selon les chiffres de la police, ont défilé entre la gare fleurie de Jambes et le Parlement de Wallonie dans le cadre de la manifestation initiée par la CGSP pour «défendre les services publics de Wallonie» et de la rentrée du Parlement wallon.

Photos

BELGA - BRUNO FAHY

Quatre prises de paroles sont prévues au cours de la manifestation qui prendra fin devant le Parlement wallon.

«Nous ne voulons pas d’un détricotage des services publics, ni que le gouvernement fasse de la Wallonie un désert social», a conclu le secrétaire général de la CGSP wallonne, Patrick Lebrun lors de l’ultime prise de parole, place Kegeljan.

Au total, cinq prises de paroles ont été organisées tout au long du cortège par les représentants CGSP Cheminots, CGSP Admi (administrations locales, zones de police et de secours, prisons, organismes d’intérêt public comme le Forem ou l’Aviq), la CGSP Amio (administrations régionales wallonnes) ainsi que la CGSP Tram-Bus-Métro (transports publics).

Tous ont dénoncé avec force l’instauration d’un service minimum dans les services publics, la remise en cause du droit de grève, la «précarisation de l’emploi statutaire et contractuel», le recours à l’intérim dans la fonction publique, la fusion des Tec ou encore la diminution des dotations aux provinces.

Les organisateurs se sont félicités de l’engouement pour cette manifestation qui, selon eux, aurait accueilli 2.000 participants issus de toutes les provinces wallonnes et ont également pu compter sur le soutien de la FGTB. Une dizaine de cars avaient été apprêtés pour amener les manifestants à Namur, qui sont repartis calmement vers 12h30.

Aucun incident n’est à déplorer, et la manifestation a été particulièrement calme, a indiqué la police. La circulation a par ailleurs été rétablie dans les rues de Jambes et de Namur.

(Photos Belga – B.Fahy)

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent