Publié le Mercredi 20 Septembre 2017 à

Régions > Brabant wallon > Actualité

«Laurent Louis aspire à mener une vie normale», réagit son avocat

Belga

Me Sébastien Courtoy, conseil de l’ancien député fédéral Laurent Louis, a confié mercredi à l’agence Belga que son client aspirait désormais à mener une vie normale et plus anonyme. Laurent Louis a bénéficié, mercredi matin, d’une suspension du prononcé de la condamnation par la cour d’appel de Bruxelles.

Photo News

Mercredi, la cour d’appel de Bruxelles a reconnu Laurent Louis, ancien député fédéral indépendant, coupable d’avoir tenu des propos négationnistes et antisémites en 2014. Il bénéficie de la suspension du prononcé de la condamnation pendant 5 ans, avec, parmi plusieurs conditions, celle de se rendre une fois par an dans les camps d’extermination d’Auschwitz, ensuite de Birkenau, puis de Majdanek, puis de Treblinka et enfin de Dachau.

La cour a par contre acquitté Laurent Louis de recel de pièces du dossier Dutroux et d’outrage à Elio Di Rupo, en 2012, alors que ce dernier était Premier ministre.

«C’est un grand jour pour la justice belge, non pas parce que Laurent Louis échappe à toute condamnation, mais parce que la cour d’appel de Bruxelles a fait triompher le droit en faisant abstraction du fait que c’était Elio Di Rupo, ancien Premier ministre, face au ’méchant’ Laurent Louis», s’est exprimé l’avocat pénaliste Sébastien Courtoy, à l’issue du prononcé de l’arrêt.

«Laurent Louis est heureux de cette décision et il va maintenant se conformer aux conditions. Il le fera sans aucune retenue. Il aspire désormais à mener une vie normale et plus anonyme», a déclaré Me Courtoy.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent