Publié le Jeudi 21 Septembre 2017 à

Régions > Charleroi > Actualité

Adrien est une des victimes de la violente bagarre qui a éclaté ce week-end à Courcelles: il a passé deux jours à l'hopital et a le visage complètement défoncé

Rédaction en ligne

Adrien, 25 ans, est un des protagonistes de l’étrange échauffourée survenue le week-end dernier, dans une cité courcelloise. Le jeune homme se défend : « Je n’ai pas agressé cet homme, c’est lui qui fonçait sur un groupe de jeunes. J’ai voulu l’en empêcher ». Résultat : Adrien a passé deux jours à l’hôpital, le visage défoncé. Une enquête reste ouverte.

Photos

Blessé de plusieurs coups au visage.

C.Hennuy

Blessé de plusieurs coups au visage.

Adrien a le visage mangé par des plaies profondes, impressionnantes (photo)  : le jeune homme de 25 ans nous reçoit chez lui, à Courcelles, non loin de l’endroit où il s’était ramassé une série de coups de bâtons sur le visage. Nous sommes ici, à la cité Guéméné-Penfao, où un déferlement de violence endeuilla la soirée de samedi à dimanche passée. Adrien a voulu témoigner, expliquer ce qui s’était passé ce soir-là, nous donner sa version des faits. «  Je suis sorti de l’hôpital lundi, dans l’après-midi », confie le jeune homme. « Je n’ai rien compris de ce qui s’est passé, ce soir-là. »

> Découvrez le témoignage d’Adrien dans nos éditions digitales.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent