Publié le Vendredi 22 Septembre 2017 à

Régions > Luxembourg > Actualité

Jonathan Martin (DéFi) : «Les citoyens en ont marre des girouettes en politique»

Rédaction en ligne

À l’heure de la rentrée politique, nous avons rencontré Jonathan Martin. Le Libramontois est le Nº2 de DéFi, le parti d’Olivier Maingain. Et comme son patron, le Luxembourgeois n’a pas sa langue en poche. Celui que le Vif L’Express a qualifié de « nouvel homme fort wallon » du parti amarante se confie sur ses ambitions politiques...


Comme Olivier Maingain, Jonathan Martin n’a pas sa langue dans sa poche.

D.R.

Comme Olivier Maingain, Jonathan Martin n’a pas sa langue dans sa poche.

Le Vif / L’Express, qui consacrait tout récemment sa Une et un gros dossier à DéFI, vous a qualifié de «nouvel homme fort wallon». Alors, heureux?

(Il rit) Je n’étais pas au courant de cela lorsque le Vif est sorti, mais on m’en a beaucoup parlé. Si cela me fait plaisir? Évidemment. Mais je ne suis pas un narcissique. Ce qui me fait plaisir, c’est que les lignes bougent, que DéFI soit sur une vague ascendante. La crédibilité de notre parti augmente de plus en plus..

Ses piques à René Collin, Willy Borsus... Lisez notre grande interview dans notre édition digitale !

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent