Publié le Vendredi 22 Septembre 2017 à

Régions > Bruxelles > Actualité

La façade du Lambermont taguée cette nuit rue de la Loi: un message pour Theo Francken (photos)

Rédaction en ligne

La façade du Lambermont a été taguée durant la nuit avec un message adressé au secrétaire d’Etat à l’Asile et aux Migrations Theo Francken (N-VA). On peut y lire la phrase en néerlandais « Theo Kuis Dit op » (Theo Nettoie-moi ça, NDLR). Le secrétaire d’État avait été l’auteur d’un tweet parlant de « nettoyage » sur un sujet lié à l’afflux de demandeurs d’asile.

Photos

Un mur du Lambermont, la résidence de fonction du Premier ministre à Bruxelles, a été tagué dans la nuit de jeudi à vendredi d’un message ciblant le vocabulaire du secrétaire d’État à l’Asile et la Migration Theo Francken (N-VA) sur les contrôles policiers des sans-papiers du parc Maximilien.

« Theo, kuis DIT op » (Theo, nettoie plutôt CECI), pouvait-on lire vendredi matin, tagué à la bombe noire sur un mur blanc.

Theo Francken avait suscité une nouvelle polémique la semaine dernière en affublant du hashtag « opkuisen » (nettoyer) un tweet sur les arrestations de sans-papiers au parc Maximilien et à la Gare du Nord à Bruxelles. L’opposition s’était déchaînée contre ce vocabulaire, que le Premier ministre Charles Michel avait qualifié d’« inadéquat ».

Interrogé sur le tag, le Parquet de Bruxelles a indiqué qu’une enquête était ouverte, mais qu’aucun suspect n’avait été interpellé. Le tag a dû être réalisé entre 1H00 et 4H00 du matin. Les auteurs de dégradations de ce genre encourent des peines d’un à six mois de prison, voire de deux ans dans certains cas, et une amende.

L’action a été revendiquée anonymement durant la nuit, à 3h40 dans un courriel émanant d’une adresse habituellement utilisée par le collectif du Keelbeek. Actif dans la lutte contre la construction de la prison de Haren, ce mouvement a élargi son combat à l’ensemble de la politique gouvernementale. Il promet d’autres tags du genre. « Rue de la Loi : petit message laissé en face du bureau de Theo Francken (NVA), sur le mur de l’appartement du Premier Ministre Charles Michel (MR). Il reste des murs vides… ; -) », a-t-il revendiqué, affublant son message des ’hashtags « #NoBorder #PetitChat #PasDeFachosDansNosQuartiers #NoOneIsIllegal #NoPasaran #FranckenBuiten #Dégage #PrendsMichelAvec #Opkuisen » et d’une photo du tag.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent