Publié le Mardi 26 Septembre 2017 à

Régions > Namur > Actualité

Les daims en balade vont être abattus: échappés de leur enclos, les daims avaient attendri les habitants de la commune

Rédaction en ligne

La saga des daims échappés de leur enclos à Gesves touche à sa fin. En effet, depuis le 21 septembre, la saison de la chasse a débuté. Les chasseurs de la région sont donc déterminés à tirer sur ces magnifiques animaux, à moins qu’ils soient identifiés. Ce qui n’est pas le cas pour ces daims échappés il y a environ 6 mois. Mais le propriétaire, lassé, ne veut plus en entendre parler.


Les magnifiques daims ne craignent pas les humains.

DR

Les magnifiques daims ne craignent pas les humains.

Depuis mai dernier, une dizaine de daims se baladent dans la commune de Gesves, située entre Namur et Ciney. Dans cette région, cet animal est très répandu. Mais ces daims sont particuliers, car ils ne craignent pas les humains et s’en approchent. Ils se sont en réalité échappés de l’enclos aménagé par leur propriétaire, Luc Blom. Depuis, plusieurs habitants de la commune, attendris, prennent plaisir à les voir vagabonder dans leur jardin. Ils parviennent même à nourrir ces « Bambi » grandeur nature. Mais la fin de cette belle histoire qui rappelle le dessin animé Bambi est sur le point de se terminer. En effet, depuis le 21 septembre, le daim, qui fait partie de la catégorie des gibiers, est ouvert à la chasse.

> Le bourgmestre de Gesves, José Paulet, voulait lui aussi épargner les animaux. Il voulait donner son accord pour qu’une battue soit organisée pour les capturer et les sauver. Mais il enfreindrait la loi.

> Pour sauver ce groupe de daims, il aurait fallu que leur propriétaire les identifie. Mais Luc Blom, le propriétaire, ne veut plus de ces animaux. Il possède pourtant des daims depuis environ 15 ans. Mais cette fois, ils lui ont causé beaucoup trop de problèmes.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent