Publié le Mardi 26 Septembre 2017 à

Actualité > Belgique

La Fédération des CPAS rappelle ses six priorités au nouveau gouvernement wallon

Belga

L’emploi, le vieillissement de la population ou la lutte contre la précarité énergétique, ce sont quelques-unes des priorités définies par la Fédération des CPAS après avoir passé en revue la Déclaration de politique régionale. Le président de la fédération, Luc Vandormael, les a présentées lors de sa rentrée politique mardi à Namur.

La rentrée était l’occasion pour les CPAS de faire le point sur la place réservée aux politiques sociales locales par la nouvelle majorité régionale. La fédération insiste sur la nécessité et l’urgence de faire aboutir les réformes du Pacte pour l’emploi et de faire face au défi de la vieillesse. La fédération salue ainsi la poursuite du Plan Papy Boom et insiste sur le rôle prépondérant du secteur non-marchand dans les investissements en maison de repos et maisons de repos et de soins. Elle rappelle cependant l’importance de faire aboutir la réflexion sur l’assurance autonomie.

D’autre part, la fédération souligne aussi la nécessité de renforcer le parcours d’intégration des personnes étrangères, insiste notamment sur une garantie accrue des logements de type «logement d’urgence» et plaide pour le maintien du dispositif des Plans d’Action Préventive pour l’Energie (PAPE) et pour le renforcement du dispositif «Tuteurs Energie».

Enfin, la fédération se dit ouverte à la réflexion concernant les synergies entre communes et CPAS mais elle rappelle l’importance de maintenir, voire d’amplifier le rôle des CPAS. Le nombre de bénéficiaires augmente en effet de manière constante depuis 1999 et les missions confiées aux CPAS se sont élargies, notamment à l’accompagnement des personnes précarisées pour retrouver un emploi.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent