Publié le Mercredi 27 Septembre 2017 à

Actualité > Belgique

Vols annulés chez Ryanair: Test-Achats recommande un peu de patience dans l'utilisation des bons d'achat proposés

Rédaction en ligne

Test-Achats recommande aux clients de Ryanair touchés par les annonces récentes d’annulations de vols et ayant reçu un bon d’achat dans le cadre d’une future réservation d’attendre quelques temps avant de les utiliser. Des juristes examinent en effet la validité de cette offre, explique mercredi l’organisation de consommateurs, qui déplore une «confusion totale et totalement inacceptable» pour «600.000 passagers désorientés et préjudiciés». Plus de 250 dossiers y ont été ouverts concernant toutes ces annulations.


© News

© News

Ryanair a annoncé mercredi l’annulation de nouveaux vols entre les mois de novembre et mars 2018 après une première série de vols annulés entre début septembre et fin octobre. La compagnie aérienne va en effet utiliser 25 avions de moins que prévu durant la saison d’hiver, ce qui aura des répercussions sur 400.000 passagers. Ceux-ci viennent s’ajouter aux 315.000 déjà touchés par les annulations entre début septembre et le 28 octobre.

Toutes ces personnes ont reçu des bons d’achat à faire valoir sur de prochains vols de Ryanair. Les juristes de Test-Achats examinent en ce moment la validité de l’offre et il leur est dès lors conseillé d’attendre un peu avant d’y répondre favorablement.

L’organisation rappelle aux personnes concernées qu’elles ont droit à une indemnisation en vertu de la règlementation européenne. Elle les invite à remplir le formulaire de demande d’indemnisation et à la faire parvenir à la compagnie par email (serviceclient@ryanair.com) ou par recommandé (Customer Service Department - PO Box 11451 - Swords - Co Dublin - Ireland).

Si, dans les six semaines, aucune réponse (satisfaisante) n’a été donnée, Test-Achats invite les personnes concernées à la contacter via un formulaire web en cours d’élaboration et constituera alors un dossier dans le cadre d’une action judiciaire.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent