Publié le Dimanche 1 Octobre 2017 à

Régions > Verviers > Actualité

Un Verviétois interné à la suite d'un viol qu'il contestait

Rédaction en ligne

Le tribunal correctionnel de Verviers a ordonné vendredi l’internement d’un Verviétois de 31 ans poursuivi pour le viol d’une quinquagénaire verviétoise en date du 14 août 2016. Il risquait une peine de cinq ans de prison ferme.


Les faits se sont déroulés rue Peltzer de Clermont le 14 août 2016.

VM

Les faits se sont déroulés rue Peltzer de Clermont le 14 août 2016.

Le tribunal a considéré, au regard des conclusions de l’expert qui parle d’un état de «  déséquilibre mental qui a altéré son comportement au moment des faits  » mais également d’un «  désordre mental important et chronique  », qu’il devait faire interner le prévenu.

Dans un premier temps, l’expert avait conclu différemment en raison de lacunes dans le discours du prévenu et d’informations jugées incomplètes. Une discussion avec la mère du trentenaire avait permis à l’expert d’obtenir un éclairage différent de sa personnalité.

Le prévenu devait répondre d’un viol commis en pleine nuit en août 2016 sur le parking d’une grande surface de la rue Peltzer de Clermont à Verviers. Il avait expliqué, dans une première version, qu’il avait passé la soirée chez lui avant de se rétracter et d’admettre s’être rendu chez ses parents. Il niait par contre avoir rencontré et violenté la victime.

Celle-ci avait expliqué avoir été accostée par un individu qui l’avait ensuite frappée, étranglée au point qu’elle perde connaissance et enfin violée. Un suspect avait été interpellé quatre jours après les faits, confondu par les images des caméras de surveillance de la ville sur lesquelles il était clairement identifié.

Le trentenaire a déjà été condamné à de multiples reprises, entre 2005 et 2008, à des peines d’un an de prison minimum pour vols avec violence, extorsion, stupéfiants et rébellion. Il avait également été condamné en 2008 et 2010 à chaque fois pour homicide involontaire lors d’un accident de roulage.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent