Publié le Vendredi 29 Septembre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Deux ans requis contre un couple auteur de maltraitances

Rédaction en ligne

Le parquet a requis, vendredi, devant le tribunal correctionnel de Liège, une peine de deux ans de prison contre un couple suspecté de faits de maltraitances envers un enfant âgé de 9 ans. Le garçon avait notamment été frappé à l’aide d’une ceinture.


Au tribunal, le couple n’a reconnu que des corrections parentales.

News

Au tribunal, le couple n’a reconnu que des corrections parentales.

Les faits avaient été dénoncés le 9 février 2015 par la directrice d’une école de Liège qui avait constaté que le petit garçon âgé de 9 ans, souvent livré à lui-même, présentait des traces de coups. La directrice de l’école avait constaté que cet enfant était obligé d’effectuer seul les trajets vers son école.

Des brûlures de cigarette

L’enfant présentait des manquements éducatifs et se retrouvait régulièrement en insuffisance de vêtements ou avec des habits souillés. Il s’était présenté sans ses parents à la fête de Carnaval. Reconduit à son domicile par un membre du personnel enseignant, l’enfant n’avait pu rentrer dans sa maison.

Le jeune garçon avait ensuite révélé qu’il était régulièrement frappé à l’aide d’une ceinture par son père. La compagne de son père, sa belle-mère, le frappait elle aussi avec la boucle d’une ceinture. Le garçon présentait encore des traces de brûlure de cigarette.

Les parents n’avaient reconnu que des corrections parentales lors de l’enquête. Ils ne se sont pas présentés devant le tribunal pour répondre des faits. Pour des préventions de coups et blessures et de traitements dégradants, le parquet a requis contre eux des peines de deux ans de prison ferme.

Le jugement sera prononcé le 20 octobre.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent